Archive

Art

Les femmes de Vallotton ne sont pas vraiment belles, ni mystérieuses, ni même poétiques ou particulièrement sensuelles. Même lorsqu’elles le devraient. Comme ici avec ses trois baigneuses.

Félix Vallotton Trois Baigneuses, 1894. Gravure. Museum of Modern Art, New-York.

Félix Vallotton
Trois Baigneuses, 1894.
Gravure.
Museum of Modern Art, New-York.

Si on les compare avec les baigneuses de Gérôme, on constate une vraie différence dans le traitement des figures même si la composition est finalement similaire. Chez Gérôme une vraie poésie émerge de la toile alors que les baigneuses de Vallotton sont plus ludiques.

Jean Léon Gérôme. Les Baigneuses. Collection privée.

Jean Léon Gérôme.
Les Baigneuses.
Collection privée.

Oui je sais, il faut comparer ce qui est comparable et se baser  sur une œuvre peinte et non pas une gravure. Très bien. Nouvel tentative avec l’enlèvement d’Europe :

Félix vallotton Enlèvement d’Europe, 1908. Berne, Kunstmuseum.

Félix vallotton
Enlèvement d’Europe, 1908.
Berne, Kunstmuseum.

Chez Vallotton, l’on constate qu’Europe manque de grâce, elle tente de ne pas glisser du dos de Jupiter métamorphosé en taureau pour l’occasion. En revanche, Albani présente une Europe qui maitrise le délicat exercice de se tenir à cheval sur le dos trempé d’un taureau.

Francesco Albani L’enlèvementd’Europe, 1640-1645. Huile sur toile, 170 x 224 cm.

Francesco Albani
L’enlèvementd’Europe, 1640-1645.
Huile sur toile, 170 x 224 cm.

Les femmes de Vallotton ne sont pas très distinguées, ni très belles mais elles sont sublimes dans leurs quotidien, lors qu’elles sont représentées dans des scènes banales qui correspondent à la réalité et non pas à une mythologie grecque ou fantasmée.

Félix Vallotton. Femmes à leur toilette, 1897. Musée d'Orsay, Paris.

Félix Vallotton.
Femmes à leur toilette, 1897.
Musée d’Orsay, Paris.

Vallotton ne triche pas. Il représente les femmes telles qu’elles ne souhaitent pas se montrer d’abord. Et c’est dans ces instants furtifs que Vallotton montre toute la sensibilité dont il est capable.

Vous retrouverez toutes (ou presque) les œuvres de Félix Vallotton dans l’excellent ouvrage de Nathalia Brodskaia, « Félix Vallotton : le Nabi étranger ». Il s’agit d’une Étude détaillée de la biographie, de l’œuvre, mais aussi de la carrière de l’artiste.

www.felix-vallotton.com/

“ Mi sto per sposare, sposo una donna che conosco da tanto tempo, un’amica, una vedova con tre bambini. Possiede una ricchezza sufficiente per assumere la sua esistenza e quella dei suoi bambini. Questa famiglia è ricca e sarà di una grande sostegno nella mia carriera “.

Bella maniera di presentare una donna Signore Vallotton! Una donna, con soldi e bambini. Si trattava di donna Gabrielle Rodrigues-Henriques, figlia del mercatore d’arte Alexandre Bernheim, con chi Vallotton si è sposato nel  1899. La ritroviamo in numerosi dipinti di Vallotton. Il loro rapporto corrisponde al cambio di stile e di soggetto dell’artista che commincia a rappresentare delle scene più intime e la vita di coppia.

Félix Vallotton, La Signora Vallotton al suo tavolo dressing, 1899. Tempera su cartone. Kunsthaus Zürich, Zurigo.

Félix Vallotton, La Signora Vallotton al suo tavolo dressing, 1899.
Tempera su cartone.
Kunsthaus Zürich, Zurigo.

Félix Vallotton, Signora Vallotton, 1899. Olio su tela, 58.5 x 50 cm. Musée d'Orsay, Paris

Félix Vallotton, Signora Vallotton, 1899.
Olio su tela, 58.5 x 50 cm.
Musée d’Orsay, Paris

Read More

“Everything thunders and smells of battle,” declared Félix Vallotton in July, 1914. War was engulfing Europe and even artists, so often pictured as absent-minded beings, isolated in their studios, were inevitably embroiled along with the rest of society. Vallotton felt compelled to contribute to the war effort but, at nearly 50 years of age, was dismissed as too old for army enrolment. So instead he turned to reflecting the war through his art. Or at least, he attempted to.

Félix Vallotton, The Anarchist, 1892.  Woodcut.  Private collection.

Félix Vallotton, The Anarchist, 1892. Woodcut. Private collection.

Growing up in the Jura region of Switzerland and then moving to late-19th century Paris, Vallotton had experienced his share of radical political environments. Read More

Les Nabis n’étaient un groupe que par leur nom ; aucune unité stylistique, aucun rapport en commun hormis le fait d’être amis et même aucun médium précis.

Contrairement aux impressionnistes dont les désaccords sur la pratique et les méthodes artistiques entre Renoir et Pissarro conduiront à la séparation du groupe.

Les Nabis eux s’en fichent, ils s’essayent à tous les arts depuis la céramique aux décors de théâtre et sont d’accord sur une seule chose : ils refusent le réalisme et recherchent simplication de la  forme et des couleurs. Cela conduit donc à des paradoxes et des inspirations au sein du même groupe. Ainsi, deux tendances s’affirment : les bretonnes et le Moyen Age d’un côté et le Japonisme de l’autre.

Pierre Bonnard (gauche) Femmes au jardin : femme assise au chat, 1891 Détrempe à la colle sur toile, panneau décoratif, 160,2 x 47,8 cm. Musée d'Orsay, Paris. ©ADAGP - photo musée d'Orsay / rmn Paul Sérusier(droite) Deux Bretonnes sous un pommier en fleurs, 1892 Huile sur toile, 73,5 x 60,5 cm Museo Thyssen-Bornemisza, Madrid © Colección Carmen Thyssen-Bornemisza en depósito en el Museo Thyssen-Bornemisza

Pierre Bonnard (gauche)
Femmes au jardin : femme assise au chat, 1891
Détrempe à la colle sur toile, panneau décoratif, 160,2 x 47,8 cm. Musée d’Orsay, Paris.
©ADAGP – photo musée d’Orsay / rmn
Paul Sérusier(droite)
Deux Bretonnes sous un pommier en fleurs, 1892
Huile sur toile, 73,5 x 60,5 cm
Museo Thyssen-Bornemisza, Madrid
© Colección Carmen Thyssen-Bornemisza en depósito en el Museo Thyssen-Bornemisza

Et Vallotton, alors ? En quoi est-il un nabi ? On l’a déjà vu ici, l’art de Vallotton est si éclectique qu’il laisse perplexe. Read More

Este es el gran dilema. Imagino que cuando una mujer accede a casarse con un hombre  con inclinaciones artísticas reconocidas, de alguna manera acepta implícitamente la eterna sospecha del engaño. Esta hipótesis puede sin duda basarse en la visión estereotipada del artista bohemio y mujeriego, sin tener en cuenta que muchos artistas han sido fieles a sus esposas durante años (lo pienso y se me ocurren varios, aunque no me atrevo a escribirlos porque no pondría la mano en el fuego por ellos). Sin embargo, cuando el artista en cuestión pinta una mujer desnuda, que permanece en su estudio durante horas e incluso días, o, lo que es más, cuando parece tener una obsesión por pintar mujeres desnudas por la cantidad de cuadros que dedica a esta temática sin una motivación aparente, la sospecha puede convertirse en confirmación velada.

Félix Vallotton. Naked Women with Cats, 1897-1898.  Oil on cardboard, 41 x 52 cm. Musée cantonal des Beaux-Arts, Lausanne.

Félix Vallotton. Naked Women with Cats, 1897-1898.
Oil on cardboard, 41 x 52 cm.
Musée cantonal des Beaux-Arts, Lausanne.

No me gustaría incidir en el tópico del artista infiel, ni de la relación entre arte y liberalismo sexual, aunque no sabría decir si ningúno de estos temas ha sido cubierto de manera explícita en algún momento de la historia del arte. Read More

Felix Vallotton tried his hand in many art forms, ranging from landscapes to woodcuts to printmaking. While he is probably most celebrated for his nudes, his woodcuts speak more to his talent as an artist.

In his paintings, his palette choice, technique, and subjects (usually naked women) manage to capture the attention on any onlooker. But his woodcuts contain a richer and more mysterious meaning.

The woodcut entitled Money (below) presents a scene between a man shrouded in darkness and a woman, whose white dress lends her an air of innocence. While at first I considered the man to be a predator and the woman to be a helpless victim of his advances, the title eventually convinced me that the woman probably plays a greater role than she first suggests. Rather an innocent, damsel in distress, could she instead be money-hungry prostitute luring her next client through cold demeanour?

Felix Vallotton, Money, 1898 Woodcut

Felix Vallotton, Money, 1898
Woodcut

That is the beauty of Vallotton’s woodcuts. Read More

Die Jahrhundertwende vom 19. zum 20. Jahrhundert war in jeder Hinsicht eine Zeitenwende, die im Spannungsfeld der beiden Pole der etablierten Traditionen einerseits und der immer schneller voranschreitenden Moderne andererseits gesehen werden muss. In allen Bereichen öffneten sich bisher ungekannte Möglichkeiten mit teils enormen Auswirkungen auf die gesamte Gesellschaft.

Diese Veränderungen wirkten sich auch auf die Kunst aus.Gegen Ende des 19. Jahrhunderts tat sich schließlich eine Gruppe von Künstlern zusammen, die sich selbst als Propheten bezeichnete. Innerhalb dieser Gruppe, die unter anderem Künstler wie Paul Ranson und Paul Sérusier versammelte, findet sich auch der gebürtige Schweizer Félix Édouard Vallotton, auch der Fremde Nabi genannt.

Félix Vallotton: Frau mit Dienstmagd beim Baden, 1896. Öl auf Karton, 52 x 66 cm. Privatsammlung.

Félix Vallotton: Frau mit Dienstmagd beim Baden, 1896. Öl auf Karton, 52 x 66 cm. Privatsammlung.

Doch welche Botschaft hatten diese Künstler? Read More